Gafferies wurstiennes (manif privatisée du 8 mars 2019): l'ordre règne à Kalvingrad

ESC2014 winner's press conference 11 (crop)

Cela tombait bien, hier j'étais encore malade donc j'avais une bonne excuse pour ne pas aller à la manif où des personnes bien-pensantes avaient estimé que je n'avais pas ma place, vu qu'elles ont choisi de me catégoriser comme un CIS1). Dommage, je me serai bien mis une jupe et ma fausse barbe, déguisé en Conchita Wurst.

Mais on en a causé avec des potes, j'ai un peu réfléchi (pas trop) et le plus simple me semble d'opposer un contre-argumentaire sous forme de lettre ouverte à l'argumentaire “officiel”2)“ qui suit; l'argumentaire, précédé d'un chiffre (on se croirait dans les Dix thèses du Feuerbach), est en gras, mes réponses en italique)

1. Le sujet du 8 mars et de cette manifestation n’est pas nous. Le féminisme en tant que lutte concerne les femmes, les lesbiennes, les trans, etc. et doit être menée par elleux. Arrêtons d’attirer l’attention sur nous. Le patriarcat a un impact sur nous mais nous ne sommes pas opprimés.

Ah bon camarades? Il n'y a pas d'hommes CIS opprimés? Ce serait intéressant d'en faire part aux quelques milliards de prolétaires CIS qui subissent de plein fouet le diktat des patron·ne·s du monde entier3). Car eux·elles, ils savent s'unir dans leur intérêt - exploiter et dominer.

2. Arrêtons d’être sur la défensive. En s’organisant sans les hommes cis (qui incarnent les normes patriarcales et EN GENERAL sont gagnants et non touchés par sa violence) elles attaquent une catégorie sociale. Leur but n’est pas d’agresser qui que ce soit mais d’être entre elleux pour partager un moment collectif pour elleux.

C'est bien le “EN GENERAL”4) qui me pose problème. Et je n'ai rien contre partager “un moment collectif pour elleux” sans “eux” (les ciséens dont je suis parait-il), mais pas sur l'espace public. Pourquoi pas dans un espace privé? Et s'il manque dans la cité, pourquoi ne pas le revendiquer? D'ailleurs, à ma connaissance, c'est en tout cas possible à l'Uzine.

3. Apprenons à écouter les féministes. Elles savent mieux que nous ce qui est bon pour leur lutte.

Le vieil argument des vieux combattants - pardon, des vieilles combattantes, ou l'argument qualifié depuis un peu plus de 2'000 ans d'argument d'autorité par les philosophes5). T'en es pas alors ta gueule. T'es pas black? Inutile de parler des blackeus. T'es pas muslim? Pourquoi tu te sens autorisé à cracher sur la religion. T'es pas juif? De quel droit tu te permet de critiquer Israël6). C'est oublier un peu vite que la majorité des penseurs de gauche venaient à la base d'un monde… bourgeois!

Si tu veux participer au féminisme, laisse les s’organiser comme elles le souhaitent. T’as déjà vu des ouvrier.e.s s’organiser avec leur patron ?

Oui, p. ex. Friedrich Engels, pour ceusses qui connaissent - je ne crois pas qu'il ait un compte facebook ou twitter.

4. Si tu veux être utile, analyse toi, assume tes erreurs et attaque toi à tes potes mecs cis qui font de la merde, pas aux féministes. Si tu te sens agressé c’est peut être que t’as des trucs à te reprocher.

Si je ne peux qu'approuver la première phrase, la deuxième me laisse pantois: donc, ma “sensation d'agression” provient d'un sournois Fred 232 phallocrate et machiste? C'est un moyen assez commode de taire toute critique et ça rappelle pas mal Santiago de 1973 (j'aurais pu dire Moscou en 1936 mais j'ai fait exprès de prendre le Chili de pine-hochet car ça collait mieux à la thématique).

5. Ça te fais chier de louper cette manif ? T’inquiète y’en aura d’autres où tu seras le bienvenu. La mixité choisie de cet évènement est temporaire et tu pourras retrouver tes ami.e.s qui y participent bientôt.

Sans vouloir me répéter: oui, ça me fait ch… d'être EXCLU d'une manif sur l'espace public, dans la Cité à laquelle je revendique mon appartenance, quel que soit le statut que des proto-fachos·e·s choisissent pour moi. Mais moi je ne suis pas rancunier et je serai là dans les autres manifs - comme j'étais là dans les précédentes, celles du passé, les inclusives. S'il y en a encore.

6. Tu comprend toujours pas ? Renseigne toi dans des bouquins ou sur internet avant d’aller demander à toutes les personnes qui participent à cette manif de t’expliquer alors qu’elles ont autre chose à faire tout de suite.

Ça va être difficile de leur demander vu que je ne peux pas participer.

RAPPEL : la non-mixité politique féministe n’a jamais tué personne. Par contre, l’oppression sexiste, les violences sexuelles et de genre, ce contre quoi les féministes luttent, oui.

*mixité choisie : Les différentes formes de mixité choisie sont des outils de lutte. Elles permettent la discussion et l’organisation entre personnes oppressées par les mêmes rapports de pouvoir. /outil de protection / de se mettre à l’abri. cis : Une personne dont le genre assigné à la naissance correspond au genre auquel elle s’identifie.**

Une manif sur la place publique n'incluant pas tous et tou·te·s n'a à mon sens pas de sens, quelqu'en soit la thématique et le public-cible7): elle contribue à diviser et sert, en définitive, les intérêts des classes dirigeantes. Qui sont elles, clairement, oppressantes et à majorité masculine ciséenne.

Ah oui, et il est inutile de faire un like sur fesse-de-bouc ou de touitter la chose: là aussi, ça ne sert, en définitive, qu'à conforter l'ordre établi.


1)
voir infra si vous êtes ignorant·e
3)
et pas de mon dentier
4)
d'ailleurs en capitales, est-ce voulu ou un acte manqué? ah non, j'oubliais: citer le phallocrate ciséen Freud c'est macho
5)
enfin, sa variante “régionaliste”
6)
ok, là je tombe dans un autre travers logique…
7)
pour autant que cette notion ait un sens, apparenté à un concept
  • billets/2019/0309gafferies_wurstiennes_manif_privatisee_du_8_mars_2019.txt
  • Dernière modification: 2019/03/09 12:03
  • par radeff