Un Homme est un homme

Source: http://www.unige.ch/presse/archives/unes/2004/20040422homme.php?seek=print

C'est un conte philosophique, ludique et humaniste que nous offre cette fois-ci le Théâtre de Carouge. A travers Galy Gay, un personnage hors du commun au visage grimé d'un clown, le jeune Bertolt Brecht (1925) nous entraîne dans une Inde de fantaisie, où se joue le sort du monde et de l'homme du XXe siècle. Un homme parti de chez lui pour acheter un poisson se retrouve à vendre un éléphant de carton qui ne lui appartient pas, pour finalement changer de nom et s'enrôler dans l'armée anglaise.

Tel pourrait être le résumé de cette œuvre de Brecht plutôt surprenante où tout est possible, et où l'imaginaire le plus débridé se mêle à une réalité crue et comique, celle de l'humanité. "Un homme est un homme", refrain scandé au fil de la pièce, un homme en vaut bien un autre, personne n'est irremplaçable.

Quelle est la philosophie de cette pièce en forme de conte? Un homme nouveau est en train de naître, le petit homme du XXe siècle et des grands rassemblements, pris entre l'anonymat des foules et l'individualisme. Cet homme est transformable, malléable. Son manque de personnalité est un atout formidable. L'avenir est à lui… Drôle de monde que celui où l'être le plus inoffensif peut devenir aussi le plus ravageur. Jusqu'où peut-il s'empiéger dans l'embrigadement et l'uniformisation? En fait, la forme même de la pièce, mouvante et propice aux métamorphoses et changements d'identité semble être l'expression de cette humanité pensée par Brecht, poète, auteur dramatique et cinéaste.

Avec le metteur en scène Patrick Mohr et son théâtre métissé au carrefour des traditions d'ici et d'ailleurs, c'est un festival de formes scéniques: fable de fantaisie, jeux de masques, cabaret satirique, tragi-comédie musicale, adresse au public, montage dadaïste. Au début des années 20, après les effrois de la Grande Guerre, c'est un monde nouveau qui semble s'ouvrir aux hommes et aux artistes. Peu de décennies auront témoigné d'une vigueur optimiste aussi forte.

 

Théâtre de Carouge, Grande salle François Simon
Rue Ancienne 39, 1227 Carouge
Tél.: 022 343 43 43

Du 27 avril au 23 mai 2004
ma, me et ve à 20h
je et sa à 19h
di à 17h

Homme pour homme, de Bertolt Brecht
Mise en scène: Patrick Mohr
Scénographie: Christophe Kiss et Patrick Mohr
Dramaturgie: Yvan Rihs
Eclairages: Michel Faure
Composition musicale et interprétation:
D. Favrichon, S. Fournier, M. Millner
Avec: A. Buil, M. Goldschmidt, H. Kassogué,
F. Margot, M. Robert, M. Soegeng

 

  • billets/un_homme_est_un_homme.txt
  • Dernière modification: 2018/10/05 07:48
  • (modification externe)