Carlos Salem, Le plus jeune fils de dieu

Un serial killer élimine des stars de téléréalité. Le principal suspect est Dieu Jr, un jeune paumé qui avait connu son quart d'heure de gloire en prétendant être le plus jeune fils de Dieu avant de se faire descendre en flèche et en direct par des journalistes sur un plateau de télévision. Une seule personne croit dur comme fer à son innocence : un écrivain et ami de longue date surnommé Poe. Il écume les rues de Madrid pour retrouver le plus jeune fils de Dieu avant que les flics corrompus lancés à ses trousses n'arrivent à le descendre. Parviendra-t-il à sauver Dieu Jr ? Qui sait… La seule certitude, c'est que Poe tiendra la promesse qu'il avait faite à son ami du temps où ils étaient inséparables : relater ses moindres faits et gestes dans sa quête de célébrité. Avec ce roman qu'il qualifie lui-même “d'évangile de bière-fiction”, Salem continue d'annoncer la bonne nouvelle du roman noir.

Il y a un moment pour tout, notamment pour cesser d'écrire. Salem n'a pas respecté cette consigne et nous livre une bibine insipide, franchement imbuvable.

  • billets/2019/0512carlos_salem_le_plus_jeune_fils_de_dieu.txt
  • Dernière modification: 2019/05/12 18:09
  • par radeff