Le Cogitoscope / IV / Un homme mon fils

La Cie En déroute s’est associée à la Cie Fatum pour créer Le Cogitoscope espace discursif de philosophie pratique en 4 épisodes.

Le dernier volet de notre feuilleton philosophique et théâtrale aborde cette fois les questions de la filiation, de l’héritage, mais aussi du “déshéritage”. La loyauté à l’égard de nos parents doit-elle être satisfaite ? Nos promesses tenues ? Nous fermons donc notre cycle sur une note à la fois intime et universelle : car nous sommes toutes et tous les enfants de quelqu’un.

Episode 4 : Un homme mon fils du 12 au 15 juin 2019 au théâtre du Grütli, centre de production et de diffusion des arts vivants.

Mercredi – vendredi 20h / jeudi – samedi 21h.

grutli.ch

Source: https://www.enderoute.ch/le-cogitoscope-episode-2/

Soyons honnêtes: ce 4e opus de cette oeuvre géniale n'égale pas les autres, même si… même si… quoique! Au final, moi j'ai bien marché, même si mes potes étaient moins convaincus.

Il y a du génie dans cette approche punk de l'usine à concept nommée “philosophie”, et dans ce discours éparpillé mais parsemé d'éclats indélébiles, comme la phrase qui devrait figurer dans tout manuel de l'apprenti philosophe: “À la Nietzsche, les moustaches!” (prononcer bien évidemment le “Nietzsche” comme une niche).

Je reste désespéré de n'avoir pu voir le premier volet de la quadrilogie wagnérienne, et devrai trouver la consolation dans la philosophie.

  • billets/2019/0614le_cogitoscope/iv/un_homme_mon_fils.txt
  • Dernière modification: 2019/06/14 06:19
  • par radeff