Brassage du 14.01.2017

bintch_trempage2.jpg

Hier, j'ai testé ma nouvelle casserole de chez Polsinelli et c'était top!

J'ai refait une IPA, mais cette fois-ci avec LE volume standard - soit 29l, en suivant la recette déjà testé de Faire sa bière à la maison.

La recette:

Malt

  • 4.2kg Pale Ale
  • 1.1kg Munich

x3 = 15l d'eau à 73 degrés - pour la prochaine fois, avec ma méthode de trempage Brew in a bag il faudra que je fasse à 76 degrés car au bout d'une demie-heure mon infusion ne faisait que 61 degrés, ce qui est un chouia bas.

Une autre image du trempage, de profil:

bintch_trempage.jpg

Pendant les 45 minutes de l'infusion, j'ai chauffé 14l à 73 degrés dans la casserole.

J'ai ensuite procédé au rinçage, le robinet de la Polsinelli à peine ouvert, qui fait pratiquement une jolie douchette - il suffit ensuite de déplacer un peu le sac contenant la maische, et d'appuyer de temps en temps avec le fourquet tout en serrant le sac, le rinçage était nickel, à la fin les drèches étaient presques sèches et sans plus de goût.

bintch_mout.jpg

J'ai cuit le mout 45 minutes, en ajoutant:

  • au début 25g de houblon target 10.8% amérisant
  • à la fin 40g de cascade 7%.

Et le clou de ce brassage a été le test du refroidisseur que j'ai fabriqué en suivant ce tuto, il ressemble à peu près à ça :

refroidisseur.jpg

source de la photo: https://www.brassageamateur.com/for...

en moins joli évidemment car je suis plutôt un bracaillon, mais il a fonctionné nickel, en moins de 20 minutes mon moût est passé de 97 degrés à 23 degrés!

Ceci dit, j'ai vu qu'il y a des refroidisseurs inox pour moins de 100 CHF (p. ex. chez brouwland), ne pas hésiter si vous hésitez car rien que pour le cuivre, ça vous reviendra plus cher, sans parler de la robinetterie qui n'est pas donnée non plus!

À la fin, il faudra que j'améliore encore le tuyau pour soutirer le moût dans la cuve de fermentation (là j'ai fait comme d'hab mais c'est moins bien côté contamination bactérienne), petit dessin, l'astuce est de retourner le robinet de la cuve de fermentation:

tirage.jpg

Bon, comme d'hab j'ai eu peur que ma fermentation ne soit pas partie, mais je me suis retenu de chaptaliser et j'ai bien fait car au milieu de la nuit on s'est fait carrément réveiller par les glouglous... Dans 48h je descend ma cuve à la cave (même si je suis pas certain qu'il y fasse vraiment plus froid que dans notre salon-chambre à coucher, qui est un vrai frigo), pour finir la fermentation.

Et dans 3 semaines, je procède au tirage. Encore au moins un mois et on pourra commencer à goûter, mais pour la dernière c'était mieux après 3 mois en bouteille.

La recette

  • billets/brassage_du_14.01.2017.txt
  • Dernière modification: 2019/01/18 17:30
  • par radeff